Génération « Like & Nope »

Certains d’entre vous ne seront pas d'accord avec mes propos, alors que d’autres vont penser que mes affirmations concordent avec la tendance actuelle. Mais, en vivant dans ce milieu depuis bien des années, je suis venu à une conclusion plutôt frappante sur notre génération : nous vivons dans une ère de relations dystopiques, où certaines personnes sont plus intéressées par les caractéristiques physiques que par le potentiel d’une relation à long terme.

 

Il suffit de prendre en compte certaines applications, telles que Tinder, pour mieux comprendre ce phénomène. Pour ceux qui ne connaissent pas Tinder, disons que c’est une application de réseautage qui permet d’échanger avec certaines personnes spécifiques. L’utilisateur de cette application voit la photo d’un autre, et doit ensuite indiquer s’il apprécie cette personne, ou non. Lorsqu’une attraction est réciproque entre les deux utilisateurs, ceux-ci sont mis en relation et peuvent commencer à échanger des messages.

 Crédit: The Good Men Project

Crédit: The Good Men Project

De nos jours, il semble que ce soit l’une des manières les plus populaires pour rencontrer de nouvelles personnes. Par contre, ça prouve en tout point ce que j’ai affirmé plus haut. Lorsqu’on utilise cette application, nous consentons à vouloir discuter seulement avec les personnes que nous trouvons les plus jolies, ou ceux qui semblent en forte cohésion avec ce que nous recherchons. Tu n’as complètement aucune idée de qui est cette personne, si ce n’est que de son nom, son âge et à quoi elle ressemble. Tu ne sais absolument rien d’autre : tu ne connais probablement pas ses intérêts personnels, ni ses goûts musicaux, ni ses films favoris.

Pourtant, tu es déjà plus attiré par la personne que tu viens de découvrir sur Tinder que par celles que tu connais déjà. Tu ne te soucis même pas du fait que la meilleure personne pour toi, c’est-à-dire celle qui pourrait réellement te combler de bonheur pour les prochaines années, tu l’as bêtement rejetée en « swipant » à gauche simplement parce qu’elle ne correspondait pas à tes préférences principales. Au final, tu « swipe » à droite ceux que tu trouves de ton goût et tu « swipe » à gauche ceux qui ne t’intéressent pas. C’est bête, mais c’est la réalité de nos jours.

 

Ceci étant dit, ce n’est pas le seul problème de notre génération. La « friendzone » est peut-être un phénomène de plus en plus à la mode de nos jours, tout dépend de la perception des gens. Concernant la « friendzone », cette situation se produit lorsqu’une personne souhaite avoir une relation amoureuse avec une autre, alors que celle-ci préfère ne garder qu’une relation amicale. En d’autres mots, c'est le fait d'être « juste ami-e ». C’est une situation qui peut être parfois compréhensive, par exemple lorsque deux personnes n’ont pas la même vision de leurs futurs, ou encore quand les deux personnes n’ont pas des styles compatibles.

Dans ce cas-ci, la personne fait un choix éclairé sur le fait qu’elle ne veuille pas avoir une relation amoureuse avec l’autre. Là où est le problème, c’est lorsqu’une personne « friendzone » une autre personne à cause de simples détails. Autant pour les gars que pour les filles, combien de fois avez-vous entendu une personne dire qu’elle ne voulait pas avoir de relation amoureuse avec quelqu’un d'autre à cause de sa grandeur, de son poids, de la couleur de ses cheveux ou de celle de sa peau, ou même de son travail ou du type d’études qu’elle fait?

En regardant toutes les histoires d’amour dont nous sommes témoins dans les films et les séries télévisées, j’ai longtemps cru que l’amour, en tant que concept et en tant que sentiment, était quelque chose de facile. Aujourd’hui, je crois toujours que l’amour reste quelque chose de facile. Je crois simplement que ce sont les gens qui le rendent compliqué. Après tout, à mes yeux, il est clair que certains individus tombent amoureux par choix, et non par passion.

Lorsqu’on décide à qui on veut parler sur les applications de réseautage ou sur les sites de rencontre, c’est un choix. Lorsqu’on décide de rejeter automatiquement une personne à cause qu’il ou qu'elle ne correspond pas à tous nos critères de recherche pour une relation amoureuse, c’est également un choix. Si nous nous arrêtons directement à la première impression sans même connaitre davantage, c’est aussi un choix. Si l’on est sans cesse en train de catégoriser tous les gars et toutes les filles, ou encore qu’on trouve toujours un défaut à chacun, ça ne nous mènera nulle part. Si tu n’es pas heureux ou heureuse dans ta vie actuellement et que tu n’as pas confiance en toi, ça ne t’avancera à rien non plus.

 

En conclusion, la fameuse citation « plus tu cherches, moins tu trouves » prend tout son sens quand on regarde dans quel monde nous sommes plongés. Il est important de rappeler que les contes de fées n'existent pas, et que nous avons tort si nous croyons que la perfection est atteignable. Pour vivre dans une relation amoureuse saine, je crois qu’il suffit simplement d’accepter une personne dans sa vie pour avoir la possibilité d’être heureux et heureuse, au lieu de constamment aller voir ailleurs ou d’utiliser les relations amoureuses comme un jeu. Certaines personnes semblent oublier qu’être en couple ne signifie pas seulement d’aimer ou d’être attiré par l’autre, mais bien d’être complice, déconner ensemble et de rester fidèle l’un à l’autre!

 Crédit: Les Beaux Proverbes

Crédit: Les Beaux Proverbes