Le journaliste caméléon

Encore une fois, dans le cadre du mois du documentaire, le ciné-campus présentait un film plus qu’intéressant pour tous ceux considérant le journalisme comme carrière. Ce film s’intitule Caméléon et présente un journaliste d’enquête célèbre au Ghana : le James Bond de son métier.

Anas Aremeyaw Anas travaille en collaboration avec les autorités de la région où il œuvre. Tel un espion, il utilise des caméras cachées, des déguisements, des masques et des prothèses afin de réussir ses enquêtes. Ses méthodes sont parfois… très controversées. Anas parle du journalisme comme étant une arme pour arriver à ses fins. Effectivement, quand il travaille sur une affaire, il fait tout le travail d’enquête et en avise la police. Lorsqu’il est prêt, il orchestre un plan pour arrêter les criminels en question, puis rédige son article.

C’est une tout autre forme de journalisme qui fait de lui une légende dans son pays. On voit des civils le caractériser comme quelqu’un qui a des pouvoirs surnaturels. « Il vole, il disparait, nous ne savons pas s’il est humain », dit une jeune femme à la caméra. De plus, pour lui, il est très important de garder son identité secrète. Il va même jusqu’à ne pas montrer son visage lors de conférences, ou dans le documentaire lui-même. Il ne veut pas que les criminels puissent le reconnaître.

 Photo : George Britton

Photo : George Britton

Lors de la représentation du 9 novembre, le réalisateur Ryan Mullins était présent pour une période de questions. Provenant de la maison de production Eyesteelfilm, basée ici à Montréal, il nous explique que le Ghana a un des meilleurs indices de liberté de presse au monde. Ceci rend possible le travail d’Anas qui ne se fait pas mettre de bâtons dans les roues pas les autorités. Le réalisateur nous mentionne aussi qu’il a voulu montrer dans son film le côté héroïque de la profession, mais aussi les côtés discutables, sur les plans éthique et moral.

Au final, le film ne vous apprendra pas comment devenir journaliste d’enquête. Il examine plutôt un cas bien particulier. Toutefois, il vous fera réfléchir sur le métier et ses inévitables jeux de pouvoir…