Grande vente de beignes à l'UdeM

Alors que j’étais en train de naviguer très paisiblement sur la plateforme Facebook, une annonce a retenu mon attention : une vente de beignets KRISPY KREME sur le campus de l’Université de Montréal! Moi qui cherchais un article intéressant à rédiger dans le fabuleux journal COMMEDIA, j’étais emballée par le fait que j’allais enfin pouvoir « taper » mon premier article.

Malheureusement, faute de temps, je n’ai pas eu un délai assez raisonnable pour m’entretenir avec l’une des principales responsables avant l’événement et ensuite écrire mon article. J’étais un peu déçue, mais finalement j’ai trouvé la meilleure alternative : faire une interview après la vente pour savoir comment ça s’est passé et comment les responsables sont parvenues à faire une vente Krispy Kreme sur le campus de l’UdeM.

 Crédit: Krispy Kreme

Crédit: Krispy Kreme

Ça semble ridicule, mais détrompez-vous : il y a un PROCESSUS IMPORTANT À SUIVRE!!! Oui, il y a des formulaires à remplir! Je vous explique :

Après leur fameuse vente de beignets, le 20 novembre dernier, j’ai eu la chance de m’entretenir avec Julie Nguyen, l’une des responsables de l’évènement, pour comprendre le cheminement de son idée jusqu’à sa concrétisation.

Julie et son équipe sont actuellement finissantes au baccalauréat en enseignement adaptation scolaire et elles ont décidé de prendre l’initiative de faire une levée de fonds dans le but d’amasser de l’argent pour leur bal des finissants. Vu qu’elles ne savaient pas où s’informer pour bien connaître les procédures à suivre pour faire l’activité, elles ont décidé de s’y aventurer d’une manière instinctive et logique. Leur plan était simple : louer un local dans les pavillons Jean‑Brillant et Marie‑Victorin, commander les beignets Krispy Kreme sur leur site Internet et enfin, attendre impatiemment le jour de l’événement.

La vente a été un succès! Les 600 beignets, soit 60 % à Jean-Brillant et 40 % à Marie‑Victorin, ont été vendus comme des PAINS CHAUDS! Elles pensaient vendre leurs produits jusqu’à 16 h, mais finalement à 11 h 30, il n’y avait plus rien dans les deux kiosques. Elles ont même ajouté une touche d’originalité en invitant les étudiants et les étudiantes qui achetaient ces gâteries au coût de 1 $ de PIMPER leurs beignets pour quelques sous de plus en ajoutant un coulis chocolaté ou encore en les saupoudrant de petits bonbons SUPER délicieux.

Toutefois, cette joie s’est vite transformée par une préoccupation. En effet, un avis des services auxiliaires expliquant leur omission de mentionner le commanditaire Krispy Kreme lors de cette activité a suscité plusieurs questionnements au sein de l’équipe. Elles se sont rendu compte que de planifier une vente sur le campus de l’UdeM n’est PAS AUSSI SIMPLE que ça en a l’air.

Tout d’abord, l’avis a fait plus de peur que de mal. En discutant avec Julie Nguyen, celle-ci m’a fait comprendre que les services auxiliaires avaient fait une erreur. Depuis un certain temps, le service pensait qu’il fallait absolument remplir le formulaire de DEMANDE DE COMMANDITE lorsqu’un étudiant ou une étudiante vendait un produit avec une marque commerciale, comme Krispy Kreme, sur le territoire de l’université. Mais, ce n’est pas le cas. Si Julie Nguyen et ses amies étaient des employées de Krispy Kreme qui vendaient des beignets dans le but de récolter un montant d’argent au profit de l’entreprise Krispy Kreme, à ce moment-là, elles n’auraient pas eu d’autres choix que de remplir ce formulaire. Or, ces étudiantes sont effectivement des étudiantes de l’UdeM qui font une levée de fonds dans le but de financer une activité en lien avec leur étude.

Toutefois, vu que Julie Nguyen et son équipe font partie d’un comité et non d’une association étudiante, elles devaient remplir le formulaire de DEMANDE D’ACTIVITÉS DE FINANCEMENT - UDEM, de l’action humanitaire et communautaire (AHC), avant de s’installer et de vendre leurs produits sur le campus. Si elles faisaient partie d’une association étudiante, elles n’auraient pas eu à remplir ce formulaire en question.

Après ces deux étapes et lorsque Julie aurait eu l’APPROBATION du service, elle aurait pu procéder LÉGALEMENT pour la suite des choses, soit louer un espace au service des bâtiments et procéder à sa commande de beignets Krispy Kreme.

Ensuite, un fait intéressant est à mentionner : plusieurs étudiants et étudiantes vendent des produits SANS AUTORISATION sur le campus de l’Université de Montréal. Conséquemment, ceux qui suivent le processus pour vendre des produits écopent des conséquences. La sécurité avait l’habitude de simplement donner des avertissements, mais maintenant les gardiens demandent carrément de remballer le matériel et de quitter l’espace.
FAITES ATTENTION!!! Par ailleurs, assurez‑vous que vos produits ne font pas concurrence avec les aliments du service alimentaire. De cette façon, tout le monde sera heureux!

Julie et son équipe comptent faire une 2e édition de leur vente de beignets Krispy Kreme bientôt, soit le 6 décembre prochain. Restez à l’affut!

 Crédit: Marilyn Gravel

Crédit: Marilyn Gravel

Rappel des étapes importantes :

1.      Vérifier si votre activité ne fait pas concurrence avec les produits du service alimentaire

2.      Formulaire AHC (si vous ne faites pas partie d’une association étudiante)

3.      Attendre l’approbation du service (vous pouvez appeler, c’est plus rapide)

4.      Louer un espace au service des bâtiments

5.      Commander votre produit.

6.      Ayez du fun! 😊

Page de l'événement: https://www.facebook.com/events/542592326092827/