Star Wars : Qui sont les Derniers Jedi?

Enfin, le moment tant attendu est arrivé : la sortie du 8e épisode de la série de films Star Wars, intitulé «Star Wars : Les Derniers Jedi » (« Star Wars: The Last Jedi »). Déjà, on se posait la question : qui sont les Derniers Jedi et est-ce qu’il y en a réellement plusieurs? Parce que même si le mot « Jedi » s’écrit de la même façon au singulier et au pluriel, il n’en demeure pas moins que ça allait être l’élément central du film. L’histoire reprend là où celle de l’épisode précédent s’était achevée. Pour rappel, à la fin du film « Star Wars : Le Réveil de la Force » (« Star Wars : The Force Awakens »), Rey partait à la recherche de Luke Skywalker après avoir découvert sa position sur une carte. Son but était de convaincre le maître Jedi de revenir dans les rangs de la Résistance après que celui-ci se soit enfui, possiblement rongé par la culpabilité d’avoir perdu son neveu Kylo Ren aux mains de Snoke et du côté obscur de la force.

 Crédit:  Lucasfilm Ltd

Crédit:  Lucasfilm Ltd

À la suite de la sortie du 7e épisode en 2015, plusieurs questions demeuraient sans réponses. Pourquoi Luke Skywalker s’est-il exilé sur la planète Ahch-To? Qui sont les parents de Rey? Est-ce que Finn a réellement déserté le Premier Ordre ou est-il un agent double? Qui est le suprême leader Snoke? Pourquoi Kylo Ren a-t-il rejoint le côté obscur de la force? Nous espérions obtenir des réponses dans le film suivant.

Dès le début du film, nous ressentons déjà l’état d’urgence dans lequel la Résistance se trouve. En effet, alors que le Premier Ordre mène une attaque sur les rebelles, la générale Leia Organa ordonne l’évacuation de la base. C’est ainsi que le film commence, avec notamment une bonne dose d’action, d’humour ainsi que d’innombrables rebondissements et de surprises qui s’en suivent. Cependant, les longueurs et les temps morts du début peuvent irriter les spectateurs.

Le film se démarque principalement par le ton différent que son réalisateur lui a donné. En effet, bien que le film respecte l’esprit de la saga, le réalisateur Rian Johnson a tenté d’y ajouter une touche différente en creusant la psychologie des héros, notamment Rey qui continue de se questionner sur sa place dans ce monde et Luke qui s’interroge sur l’avenir des Jedi. Même si certains fans se questionnent sur la place de ce film dans la saga, je dirais que le scénario se distance de ce qu’on a déjà vu pour nous offrir quelque chose d’assez différent et d’authentique, mais qui est également intéressant.

Je suis d’avis que ce film est l’un des plus audacieux de la saga. Même s’il emprunte quelques éléments clés des autres opus, c’est un film plutôt original et l’un des plus imprévisibles. J’ai bien aimé l’idée de nous « obliger » à nous positionner sur un côté plus que l’autre. En effet, on se demande parfois si nous préférons être du côté de Rey et des Jedi ou bien celui de Kylo Ren et du côté obscur de la Force. Toutefois, comme je le mentionnais, c’est un film avec des scènes parfois trop longues et inutiles qui aurait avantage à être complètement supprimées et quelques moments redondants. De plus, il nous offre plusieurs moments amusants (mais parfois même trop) qui ressemblent à la signature de Disney.

Fort heureusement, je suis content de voir la diversité du casting : la place entre les hommes et les femmes ainsi que les différentes ethnies sont des éléments présents du film. La musique est également importante et très bien utilisée. Le plus important, ce sont les décors époustouflants, les scènes d’action  qui nous captivent et plusieurs dialogues qui nous permettent de nous questionner sur plusieurs éléments de la saga des films de Star Wars, notamment quand Luke dit qu’ « il est temps pour les Jedi d’en finir ».

 Crédit: Walt Disney Studios Motion Pictures

Crédit: Walt Disney Studios Motion Pictures