divers'COM: réussir à la sortie du bac


Divers’Comm. Le nom était bien choisi pour ce premier colloque en communication organisé par les cycles supérieurs.

Tristan Péloquin est journaliste. Il écrit des articles et réalise des vidéos pour LaPresse+. Il aborde tous les sujets : la popularité florissante d’Uber, les finances du Parti Libéral, mais aussi la météo. On l’approche parce qu’il a de l’influence.

Anne-Marie Caron a fondé sa propre compagnie de Relations Publiques. Une agence de communication pour des entrepreneurs par des entrepreneurs. Ça fait rêver. Sa force? Son réseau de contacts. Ouais, des contacts, ça peut être utile…

Julie Paquin est journaliste, chroniqueuse, assistante à la réalisation et recherchiste. Sur son chemin, elle a croisé Deux hommes en or à Télé-Québec, des artisans du changement en Asie, des professionnels sans frontières et Claire Lamarche. Quand même!

Gabriel Montagne a de la prestance et un beau sourire. Il sait positionner un site web dans les premières pages d’un moteur de recherche. Ce n’est pas un hasard s’il est directeur général de son département aux Pages Jaunes. Ça explique peut-être aussi son sourire.

Stevan Brodin est responsable des ventes et du marketing pour une compagnie qui propose entres autres des capsules d'un succulent café compatibles avec les machines Nespresso. Il a fini sa maîtrise l'an passé, il s'est réveillé rapidement.

Jean-Pierre Laplante a écrit des téléjournaux pour Radio-Canada. Il est désormais administrateur de contrats chez SNC-Lavalin. Comme quoi on peut tout faire quand on fait de la communication, même passer de journaliste à administrateur de contrats.

Ils ont tous étudiés au département de communication de l'Université de Montréal.

Ils se souviennent du cours « Méthodologie de la recherche ». Avec affection…ou pas.

Ils mentionnent le CAFCOM, CISM, le Quartier Libre…

Ils parlent de la théorie si chère à l’UdeM.

Ils racontent leurs expériences de stage.

Ils étaient perdus, ne savaient pas quoi faire de leur vie.

Ils ont trouvé.

Ils réussissent.

On devrait s’en sortir nous aussi sur le marché intransigeant du travail. Et il y a toujours la maitrise! Ou les DESS. Si vous le voulez vraiment.

Khaoula, co-organisatrice du colloque, a choisi de poursuivre ses études jusqu'au doctorat. Crédits photos: Caroline Streuli

Khaoula, co-organisatrice du colloque, a choisi de poursuivre ses études jusqu'au doctorat.

Crédits photos: Caroline Streuli